La Ville Lance Un Dispositif Vertueux De Récupération Et Recyclage Des Masques U

Publié le 05/08/2021

Afin de lutter contre la pollution et permettre le recyclage des masques jetables usagés, la Ville de Limoges a conclu un marché avec la société Plaxtil ; première société au monde à avoir lancé la collecte et le recyclage des masques dès juin 2020. Un système d’économie circulaire va ainsi être mis en place et 149 bornes de collecte vont être installées sur différents sites municipaux.

La récupération des masques

Afin de récupérer les masques, 149 bornes de récupération sont mises à disposition sur différents sites municipaux (à la mairie, au CCAS, à l’épicerie sociale et éducative, dans les Résidences autonomies et Ehpad municipaux, au laboratoire des eaux, à la caisse des écoles, au crématorium et à la chambre funéraire, à la Bfm et ses annexes, dans les crèches et les écoles, à la CCI et ses écoles...).

Collecte et transport

Les masques sont ensuite collectés par l’entreprise locale, sociale et solidaire Respir (Saint-Yrieix-la-Perche), association qui s’occupera également de retirer la barre métallique des masques (après une mise en quarantaine) et de transporter les masques vers la société Plaxtil (Châtellerault).

Le recyclage

Une fois les masques récupérés par la société Plaxtil, le broyage commence afin d’obtenir des billes en polymère. Des objets recyclés sont créés à partir de ces billes comme des kits pour les écoliers.

Des fournitures pour les écoliers

175 000 masques sont nécessaires pour doter chaque écolier de la Ville de Limoges d’une règle et 500 000 masques pour doter chaque élève d’un kit complet (règle, équerre, rapporteur).

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous